Immobilier

Investissement locatif : les critères pour le choix de son bien immobilier

Investir dans la pierre est une excellente idée. Pour autant, il faut prendre en compte un certain nombre de points pour que l’investissement locatif soit rentable sur le long terme. En faisant les bons choix, il est possible de tirer pleinement profit de son bien immobilier. Faut-il opter pour un logement dans l’ancien ou dans un programme neuf ? Pour ceux qui envisagent d’acheter, voici les critères à considérer lors de la recherche du bien idéal.

Mer, montagne ou campagne : où acheter son bien immobilier pour la location ?

Outre les caractéristiques du bien en lui-même, le choix de son emplacement est capital. En effet, il permet de se projeter et d’anticiper sur le potentiel locatif de la maison ou de l’appartement (les différents types de locataires que le logement attirera et la rentabilité de la location dans le temps). Suivant la localité choisie, l’avis d’un commercialisateur de biens immobiliers peut être d’un grand intérêt pour avoir un aperçu des offres disponibles et pour réussir son projet immobilier.

Parmi les choix d’emplacement les plus intéressants, il y a la mer, la montagne et la campagne. En bord de mer, les prix de location sont généralement plus élevés. De plus, le taux d’occupation est constant tout au long de l’année. À la montagne, les demandes sont supérieures à l’offre. Les locataires apprécient la grande diversité des activités à portée de main. Dans une station de ski, il faut s’assurer que le lieu soit aussi apprécié en dehors de la période hivernale. L’investissement à la montagne permet également de profiter de différents avantages fiscaux.

  Comment estimer un bien immobilier à Strasbourg ?

À la campagne, le prix d’achat des biens est plus attractif. Le tout est de choisir une localité accessible aux véhicules pour motiver les futurs locataires. Dans tous les cas, bénéficier d’un bien dans l’un de ces endroits offre une option de résidence secondaire non négligeable !

Investissement locatif commercialisateur programmes immobiliers neufs

Investissement locatif : faire le choix du bon dispositif

L’État a mis en place différents dispositifs relatifs à l’immobilier afin de dynamiser le secteur. Ceux-ci permettent d’optimiser l’investissement en termes de coût et de faciliter l’accès à la propriété :

  • la loi Pinel : elle concerne les logements acquis en neuf avec un engagement locatif allant de 6 à 9 ans renouvelable (réduction d’impôts),
  • le statut LMNP, conçu pour les locations meublées : les revenus perçus ne sont pas imposables ; avec un logement neuf, il est donc possible de récupérer la TVA,
  • le démembrement pour segmenter les apports au début de l’investissement entre le nu-propriétaire et l’usufruitier (c’est l’idéal pour ceux qui ont un fonds de départ limité),
  • le déficit foncier pour déduire les dépenses liées aux travaux réalisés sur le bien des revenus fonciers.

Il ne faut pas hésiter à se renseigner sur toutes les réglementations en vigueur, en s’adressant à une agence immobilière le cas échéant.

Doit-on investir dans le neuf ou dans l’ancien ?

Lorsque l’on parle d’investissement immobilier, il faut considérer les principales alternatives : le neuf et l’ancien. Pour ce faire, il convient de développer les points forts de chacun des deux. Un bien neuf a l’avantage de présenter une esthétique moderne et plus de performances énergétiques. Il bénéficie d’une garantie décennale, sécurisante pour les futurs locataires.

  Que fait un diagnostiqueur immobilier ?

En revanche, investir dans un logement ancien peut faire profiter d’une excellente localisation, souvent centrale. De plus, les offres sont disponibles de suite. Cette option est aussi intéressante en termes de prix, car les coûts sont largement plus bas que dans le neuf.